Histoire & Patrimoine

Du bourg agricole à la station de ski

Avant l’avènement du tourisme hivernal, Megève est avant tout un bourg agricole paisible où les habitants profitent d’une terre fertile et riche.
Megève, du nom celte « Mageva » qui signifie le village au milieu des eaux, est un lieu propice à l’agriculture mais pas seulement. En effet, les premiers touristes viennent déjà à Megève dès le XIXe siècle.
De nombreux pèlerins fréquentent le sanctuaire du Calvaire et on voit arriver les premiers touristes en quête de bon air.

Le village se développe par petites touches jusqu’au rattachement de la Savoie à la France.

Naissance d’une station de ski
Le premier concours de ski est créé dès 1914 et de nombreuses photos témoignent de cette période de découverte et de développement. Les agriculteurs inventent les remontes pentes, tout ou presque sera testé.

Une femme journaliste va dynamiser et éclairer le village par ses textes, elle deviendra une grande dame de Megève par son influence. Mathilde Maige-Lefournier est une alpiniste originaire de Chambéry.
Elle écrit un article en novembre 1913 pour la revue La Montagne intitulé « Megève ou la glorification du ski » qui fait l’apologie du ski sur les sites du Mont d’Arbois et de Rochebrune.

Elle dit un jour à une hôtelière du village « je crois que Megève fut créé pour le ski et le ski inventé pour Megève ». Un coup de projecteur qui va avoir son influence et faire du village, déjà, un haut lieu des sports d’hiver.
L’arrivée de la famille Rothschild sur le Mont d’Arbois va accélérer l’essor du ski à Megève. Les agriculteurs du village s’investissent sur le secteur de Rochebrune, on notera en 1933 la construction du premier Téléphérique à l’usage des skieurs, la fameuse « benne rouge ».

En 1923 c’est la naissance du Club des Sports de Megève qui verra de grands champions en son sein. Emile Allais, l’enfant du pays, est triple médaillé au Championnat du Monde de Ski à Chamonix en 1937.

Le fameux fuseau Aallard est inventé en 1930.

Ce dynamisme fait parler de la station et de fait son ascension est fulgurante.

« Je crois que Megève fut créé pour le ski et le ski inventé pour Megève »

Un patrimoine à découvrir
Megève est un village ancestral, avec ses habitants et son patrimoine architectural signe d’un riche passé. Au centre du bourg, le prieuré fondé au XIIème siècle par les bénédictins côtoie l’église dont la partie la plus ancienne daterait du XIIIe siècle et la porte d’entrée en bois de 1692.

Autour, diverses maisons anciennes construites en pierre se dressent encore, gardant les traces de leur histoire.

Fait rare, la place réunit deux mairies : celles de Megève et de Demi-Quartier. La montée St Michel mène au Calvaire, monument classé construit au XIXe siècle à l’initiative du curé Ambroise Martin et composé de chapelles en restauration.

Les premiers hôtels, le Soleil d’or, le Panorama et le Mont-Blanc accueillent les touristes au début du XXe siècle.

Au loin, les hameaux rassemblent, aux abords de chapelles plusieurs fois séculaires, des fermes à colonnes comme celle abritant le musée du haut Val d’Arly.

Voir les activités patrimoine

Afin d'améliorer votre expérience utilisateur et augmenter la qualité de notre service nous utilisons des cookies pour réaliser des statistiques, intégrer le partage des réseaux sociaux et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.