Le village

Histoire, culture et patrimoine

Ancrage & tradition

Véritable terre de légendes depuis la nuit des temps, Megève a bien plus d’une histoire à vous conter.
Découvrez l’Histoire de Megève, ses trésors, son ancrage et l’exceptionnel environnement naturel qui l’entoure.
Entre transmission, traditions, savoir-faire, contes et merveilles, laissez-vous guider par les rubriques ci-dessous.


Les légendes de Megève

Étymologie du nom de Megève
Megève (Mageva) dériverait de « media aquarum », expression latine signifiant « au milieu des eaux ». Cette expression ferait référence à l’implantation du prieuré médiéval, alors noyau probable de l’agglomération, entre deux torrents : le Planay (qui passe derrière la mairie actuelle) et le Glapet (qui longe Megève Tourisme).
À ce jour, la première mention écrite de Megève (Megeva) en tant que localité date du 18 septembre 1202.

Patrimoine Megève
Culture Megève

La fondation de Megève et la légende du Vipère Volant
Selon la légende, Muffat et Grosset sont les fondateurs de Megève. Deux compagnons braves, intrépides et courageux dans le péril. Arrivés à Megève sur une terre alors tourmentée par un horrible monstre vipère volant* qui dévorait tous ceux qu’il rencontrait, Muffat et Grosset décidèrent de marcher contre le monstre. Vainqueurs de la bataille, ils rejoignirent les bergers autochtones et se familiarisèrent avec eux. Ensemble, ils se mirent à peupler et à cultiver le pays. La défaite du monstre se répandit au dehors et bientôt les Allobroges voisins, que la crainte avait écarté de ces lieux, s’empressèrent de se réunir à cette nouvelle colonie.
Légende orale mise à l’écrit en octobre 1791 par Jean Baptiste Berthet, curé mègevan du XVIIIe siècle, dans son Histoire de Megève.
*Animal fantastique plus connu sous le nom de vouivre.

Histoire de la Croix de Megève
Pour découvrir la belle histoire de la Croix de Megève, il faut remonter au règne de Charles-Emmanuel III, roi de Sardaigne, duc de Savoie et Prince du Piémont. À cette époque, les Mégevans partaient effectuer leur service militaire pour leur pays (la Savoie) pendant sept années dans le Piémont. Lors de leur dernière année de service, les Mégevans passaient commande d’une belle Croix en or auprès d’un orfèvre turinois dont l’adresse était gardée secrète. De retour à Megève, ils offraient cette Croix à leur promise restée au village afin de leur rappeler leur amour. Datant de 1732, la Croix de Megève est aujourd’hui un héritage transmis de mère en fille au sein des familles mègevanes, ainsi qu’un symbole fort de Megève.

Tradition Megève

Megève s’anime
Pour un hiver cocooning, gourmand et sportif !

calèches place du village